Découverte de Chauny
Cliquez sur les images pour zoomer.

Si Chauny est située au coeur d'une grande région touristique très appréciée : fôrets de Saint-Gobain et de Coucy-Basse, circuits fléchés, promenades, vieilles églises et vieilles pierres sont les témoins d'un passé historique très riche. La ville possède aussi certains sites très agréables et fréquentés.

PhotoLRX/1-6-02/Chauny

PhotoLRX/1-6-02/Chauny

La ville de Chauny compte aussi de nombreux monuments. Bien que détruite plusieurs fois, dont la dernière après la grande guerre de 1914-1918, elle fut reconstruite ou presque dans les années 1920 et compte d'importants monuments et bâtisses d'un style particulier, comme l'Hôtel de Ville, la gare S.N.C.F., le marché couvert, la halle aux poissons. Les églises Saint-Martin et Notre-Dame furent consacrées respectivement le 30 janvier 1927 et le 2 mars 1930.
D'importantes maisons de maîtres témoignent encore de l'après-guerre.

En levant la tête également, au hasard des promenades, l'on peut découvrir aux frontons de certaines maisons, des fresques, des sculptures ou dessins rappelent le riche passé de Chauny

PhotoLRX/29-6-02/Chauny
L'Oasis / espace aquatique.
PhotoLRX/30-6-02/Chauny
Le Forum / centre culturel.

Le parc "les promenades", construit sur les ruines des remparts de la vieille ville, comporte un parcours de santé implanté pour le plus grand plaisir des sportifs et des personnes souhaitant conserver leur forme physique.
Le parc accueil aussi le Jeu de Paume et un Jeu d'Arc, parmi les plus réputés en Picardie. On y trouve également souvenirs et témoignagessur les jeux picards et l'archerie de notre région et de notre ville.

Les écluses sont aussi des pôlesd'attraction dans notre région. Même si le trafic a été un peu réduit ces dernières années compte tenu de la récession économique, le canal latéral à l'Oise, le canal de l'Aisne à l'Oise, le canal de Saint-Quentin sont toujours des voies naviguables très fréquentées.
Si la naviguation commerciale connaît une certaine baisse, elle continue malgré tout d'assurer le transport des céréales et des gravillons sorties des balastières voisines en direction des grands chantiers ; à l'inverse on constate une grande progression de la naviguation de plaisance qui emprunte ces itinéraires pendant la période estivale.
Les palisanciers étrangers (hollandais, belges, allemands) sont nombreux à traverser notre région pour rejoindre la capitale, les côtes de l'océan et le midi.
Depuis des siècles, les bâteaux, les péniches utilisent cette voies d'eau qui constituent en fait un patrimoine local.

PhotoLRX
La médiathèque.

PhotoLRX/1-6-02/Chauny

PhotoLRX/1-6-02/Chauny

PhotoLRX/1-6-02/Chauny

PhotoLRX/1-6-02/Chauny


Retour Sommaire